Le Web’10: sous la neige…la plateforme ?

2010, encore un bon cru ? Certainement, la nouvelle édition de Le Web a été très enrichissante cette année.

Plus de doutes donc, c’est L’Evenement majeur en Europe sur les tendances autour d’Internet. Pas l’évènement où il y aura des « annonces » (j’y reviendrai plus tard), mais un évènement très dense où sur (seulement) 2 jours on peut avoir un aperçu complet du positionnement et de la stratégie des grands acteurs du Web, les tendances émergentes et la possibilité de papoter ou « réseauter » avec tous ceux qui comptent (ceux qui ne comptent pas aussi) dans ce petit milieu.

J’ai été assez bleuffé par la première matinée notamment, où se sont succédés en à peine 2h Windows Phone 7, Twitter, Myspace après une introduction de Carlos Ghon qui pense la voiture comme une plateforme (avec des roues ?). Intervention particulièrement intéressante où le Pdg de Renault-Nissan nous a expliqué que les plate-formes emergées là où il y avait des besoins primaires pour l’humanité (basic needs): les Hommes ont besoin de communiquer, et le téléphone devient une plateforme, les Hommes ont besoin de pouvoir se déplacer de manière autonome et l’automobile devient une plateforme… Dans son intervention, Carlos Ghon a amplement détaillé les progrès spectaculaires de l’industrie sur l’autonomie des véhicules et l’électronisation croissante (la dernière Mégane embarquerait des équipements eléctroniques comparables à ceux d’un Airbus !). Le tout en annoncant la révolution à venir avec l’électrique en écho à la Twizy présenté dans le hall principal. L’écosystème de l’électrique décrivant d’ailleurs une autre plateforme:  composée d’un réseau avec des points de ravitaillement qui vendent des kilomètres pour les véhicules sans essence. C’est en tout cas les idées développées par Jack Hardy de Smart-transportation.com et Shaig Agassi de BetterPlace. Jach Hardy expliquant qu’avec une planète qui compte 9 milliards d’habitants, un modèle où 1/4 souhaiterait un voiture à essence n’était pas soutenable (il y a aujourd’hui 1 milliard de véhicule en circulation). Agassi nous rappelant l’esprit pionnier des Mosquetaires qui devaient ménager leur monture pour davantage d’autonomie, tout aussi pionnier que l’aventure présentée par Bertrand Piccard de Solar Impulse avec son planneur capable de voler en recourant uniquement à l’énergie solaire, et en consommant a peu près autant qu’une mobylette électrique ! Une vraie respiration cette intervention qui incite à réfléchir « out of the box »…où l’on sait désormais ce qui s’y passe dans la box justement, avec l’intervention de Ariel Garten (Interaxon) qui avait une drôle de puce collée sur le front capable de ressentir les vagues de son cerveau (« brain waves ») projetées en temps réel sur un écran qui évaluait son niveau de concentration/décontraction. Ces recherches sur le cerveau permettant de déclencher des actions par la pensée pour faire de nous d’apprentis Jedi.

On commence donc à en savoir beaucoup sur le fonctionnemet de notre Box, presqu’autant que sur celle de Xavier Niel qui a récompensé avec les autres membres du jury 3 start-up: Paper.li qui est le feedly pour Twitter c’est à dire que vous lisez votre timeline comme un journal, Waze une application GPS crowdsourcée qui transforme les utilisateurs en véritable Pacman et enfin Super Marmite (j’adore leur nom au passage) la platforme d’échange des « petits plats faits maison ». Concours un peu « école des fans » puisque les 3 jeunes pousses ont eu le 1er prix: Waze pour la technologie, Paper.li pour la viralité et Super Marmite pour l’originalité. Difficile de faire autrement quand l’une est financée par un membre du jury (Paper.li) et qu’une autre a déjà levé 25 millions de $ (Waze). En fait, le concept de start-up est toujours un compliqué à manipuler: une jeune pousse qui a 2 ans est-elle toujours jeune ? Une jeune pousse sans client a quoi d’une jeune pousse ? Bref, quoi qu’il en soit je reste persuadé que le « metrics » clé pour Super Marmite, chouchou de la salle à l’applaudimètre, sera le ratio nombre de  petits « plats faits-maison »/ le nombre de gastro.

Ce que je retiens des annonces des « gros » acteurs:

  • Windows Phone 7 (Charlie Kindel / ) : Lancée en novembre dernier la nouvelle OS mobile de Microsoft veut se spécialiser sur le jeu (un peu comme un Xbox Phone). Aucun chiffre sur le nombre de smartphone vendus, dommage.
  • Facebook (Ethan Beard / Developer Network Director) : Pas de téléphone Facebook, mais la possibilité de se logger à un maximum d’applications mobiles avec Facebook Connect. Sur les smartphone Windows 7 il n’y a d’ailleurs pas l’obligation d’utiliser un compte Msn, et le recours à Facebook connect est fortement encouragé (2 millions d’utilisateurs de FB connect). La stratégie du réseau social est officiellement de se concentrer sur la construction du social graph et d’autoriser l’accès à d’autres entreprises. Le représentant de FB s’est gentiment fait tancer par Arrigton sur Facebook Credits et les 30% récupérés par la plateforme sur le dos des développeurs. Cette monnaie virtuelle ayant pour objectif de réduire les frictions sur le réseau et d’améliorer les taux de transformation.
  • Twitter (Jason Goldman / VP Product): Confirme que les applications tierces comme Seesmic ou Tweetdeck continueront de jouer un rôle clé dans leur écosystème même avec l’arrivée du « nouveau Twitter ». Jusqu’à maintenant le site de micro-blogging concentrait 95% de ses efforts sur l’infrastructure. Les choses évoluent et le développement de nouveaux business devient une priorité: le sport a été cité comme un axe important.
  • Myspace (Mike Jones /CEO): A commencé par un gros bide puisque presque personne n’avait remarqué leur nouvelle version lancée il y a tout juste 2 semaines. Le CEO a indiqué que Myspace n’était pas un réseau social, The social network est donc Facebook, et Myspace devient un produit social de divertissement (« social entertainement product »). La musique reste un axe important mais Mike Jones souhaite aller vers le cinema, les séries TV à succès en se basant sur les centres d’intérêts de ses membres qui seront centralisés sur la plateforme de divertissement donc.
  • Google (Marissa Mayer /Google User Experience & Location Apps): Pas d’annonce spécifique, simplement la confirmation que le local et les services recourant à la géolocalisation et plus généralement aux informations contextuelles des utilisateurs seront essentiels pour Google. C’est d’ailleurs pour cette raison que Marissa Mayer les a récupérés (elle a désormais près de 1000 personnes sous elle): elle a dit quelques mots de Hotpot et on a eu droit à une petite démonstration de la nouvelle version de l’OS Android (2.3) sur le Nexus S avec de nouvelles fonctionnalités pour l’application Maps (multitouch pour se ballader en 3D, l’intégration des bâtiments en 3D également et un nouveau mode off-line).
  • Foursquare (Denis Crowley / co-founder): 4 employés en 2009 et 40 en 2010 pour 5 millions d’utilisateurs au 1er décembre (dont 60% aux Etats-Unis). Denis Crowley a en tout cas fait la preuve qu’il était un As de la géolocalisation en réussissant à rejoindre la conférence dans un Paris paralysé par la neige…

Enfin, les deux points à améliorer pour l’année prochaine (si des proches de l’organisation lisent ces lignes): l’accueil lors de la première matinée, car commencer la conférence par une longue file d’attente sous la pluie pour s’enregistrer c’est moyen ( a titre personnel, le fait que je sois alors équipé de béquilles m’a permis de gagner quelques précieuses minutes). Mais surtout la gestion de l’espace pour les workshop = impossible d’accéder à ceux de Google et Facebook victime de leur succès ou de la capacité des salles ?

Pour terminer sur une note positive, l’intervention de Bertrand Piccard et les 5 interventions format Ignite ont donné une autre dimension à la conférence: une prise de hauteur et une bonne respiration.

Congrats donc @loic et @geraldine !

 

Une réflexion sur “Le Web’10: sous la neige…la plateforme ?

  1. Pingback: Tweets that mention Le Web’10: sous la neige…la plateforme ? « InfraMarginal -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s