Si Facebook était un pays…

Tout comme moi, vous avez sans doute déjà entendu ou lu à plusieurs reprises cette expression pour décrire le nombre spectaculaire de membres du réseau social de Mark Zuckerberg.

A chaque fois que quelqu’un recoure à cette comparaison, je ne peux m’empêcher de trouver cela ridicule, puisque c’est le propre du Web que de s’affranchir des frontières, des espaces géographiques nationaux (bon, vous ne pensez peut être pas la même chose si vous êtes connecté depuis la Chine…). Bref, je me suis toujours dit que parler de Facebook comme du 3ème pays de la planète n’avait aucun sens, alors que dire simplement que la population de ses membres était a peu près égal à 1/4 de la population des internautes en avait beaucoup plus ! En réalité, je pensais cela jusque il y a encore quelques jours seulement.. Précisément depuis que le ton a commencé à monter entre la firme de Palo Alto & celle de la Moutain View

Et en fait, Facebook est bien un pays…mais Google aussi du coup ! Alors, allons-y, filons la métaphore. Un pays c’est quoi ? De Gaulles vous aurez dit « un destin partagé », plus prosaïquement on dit souvent qu’un pays (au sens de nation) c’est :  un ensemble de personnes vivant sur un même territoire avec une langue, une histoire, une culture commune (ok , c’est la version Mickey Mouse de la définition mais ça simplifie la démonstration). Sur cette base, on a bien deux pays très différents, et la dégradation récente de leurs relations marque un peu le début d’une guerre froide 2.0 , où:  la course aux armements est remplacée par une « course aux attributs et à la connaissances des utilisateurs »  / la conquête de l’espace par la conquête des données pour devenir l’authentifiant unique / la menace nucléaire par la menace de fermeture complète des API.

Je vous propose ainsi les caractères suivantes pour chacun des deux pays:

Territoire Espace unique Etats fédérés (Gmail, Youtube, Picasa, etc…)
Frontières Fermées, droits de douane variables : libre entrée, sortie à négocier Ouvertes pour la plupart, certaines le sont moins notamment avec les voisins protectionnistes
Culture Plutôt planifiée et centralisée, Etat fort qui possède tout Plutôt Libérale
Langue Celle de ses amis Universelle
Ceci est une première proposition, vos contributions sont les bienvenues pour compléter le tableau

 

Pour prendre un peu de hauteur par rapport aux évènements récents, la décision de Google visant à fermer partiellement son API en excluant les services qui n’appliquent pas l’ouverture, est clairement une mesure de défense qui ouvre peut-être une nouvelle ère, celle du protectionnisme des données.

Je ne sais pas pour vous, mais là où je suis un peu embêté, c’est quand je me rends compte que j’ai la double nationalité…

Une réflexion sur “Si Facebook était un pays…

  1. c’est exactement l’axe de cet excellent article de The economist http://www.economist.com/node/16646000 qui évoque même la nécessité de créer une constitution pour Facebook.

    extrait :
    From the users’ viewpoint, Facebook can feel a bit like a liberal polity: a space in which people air opinions, rally support and right wrongs. What about the view from the top? Is Facebook a place that needs governing, just as a country does?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s